Publié le : 12/10/2020 - 18:06<..." /> Covid-19 : Boris Johnson réactive les hôpitaux de campagne et unifie les restrictions locales – New York Globe

Covid-19 : Boris Johnson réactive les hôpitaux de campagne et unifie les restrictions locales

Publié le : 12/10/2020 – 18:06

Devant la recrudescence des cas de Covid-19 en Angleterre, le Premier ministre, Boris Johnson, a annoncé le retour des hôpitaux de campagne et la mise en place d’un système d’unification des restrictions locales.  

Publicité

Boris Johnson a présenté un nouveau plan de bataille contre le Coronavirus. Face à la résurgence du Covid-19, les autorités britanniques ont annoncé lundi 12 octobre réactiver trois hôpitaux de campagne, déjà mis en place au printemps, et doivent présenter un système d’alerte simplifiant le patchwork de restrictions locales en Angleterre. Avec plus de 42 800 morts, sans équivalent en Europe, et près de 604 000 cas positifs actuels, le Royaume-Uni est confronté à une nouvelle vague de contaminations. 

Le nombre de personnes hospitalisées avec le Covid-19 en Angleterre est désormais supérieur à ce qu’il était lorsque le confinement a été décrété fin mars. Dans les régions les plus touchées, dans le nord-ouest, la situation est telle que les services hospitaliers qui ne sont pas directement chargés de l’épidémie commencent à voir leur fonctionnement affecté, ont expliqué des responsables sanitaires lors d’une conférence de presse. 

“Nouvelle mobilisation” 

Pour aider le système de santé à faire face, trois des vastes hôpitaux de campagne mis en place en catastrophe au printemps, et depuis mis en pause, ont reçu l’instruction “de se mobiliser pendant les prochaines semaines pour être prêts à accueillir des patients si nécessaire”, a annoncé le directeur médical du service de santé pour l’Angleterre, Stephen Powis. 

Ces établissements sont situés dans le nord, mais d’autres pourraient suivre ; la progression des contaminations concernant désormais tout le Royaume-Uni. 

“Il n’y a toujours pas de traitement, toujours pas de vaccin pour le Covid-19. Cela veut dire malheureusement que, puisque les infections augmentent, le nombre de morts va augmenter”, a averti le directeur médical du service de santé pour l’Angleterre. 

FR NW SOT BORIS JOHNSON 1

00:28

Des restrictions locales pour éviter un confinement général et trois niveaux de mesure

Déterminé à éviter un confinement général, l’exécutif a décrété des restrictions locales concernant désormais le quart de la population, avec des différences devenues illisibles pour certains. 

Après avoir dirigé une réunion de crise, le Premier ministre, Boris Johnson, s’exprimera lundi après-midi devant les députés, puis devant la presse pour annoncer un nouveau système d’alerte censé simplifier et clarifier les décisions en matière de lutte contre la pandémie. 

Seule l’Angleterre sera concernée, les différentes nations britanniques définissant chacune leur réponse face à la crise sanitaire.  

Selon la prévalence du virus, elle sera divisée en trois niveaux – “moyen”, “élevé” et “très élevé” – qui détermineront les mesures à appliquer localement. 

D’après les médias britanniques, les pubs, les salles de gym et les casinos devraient fermer dans les zones les plus durement touchées, comme les villes de Liverpool, de Leeds et de Newcastle, et les déplacements non essentiels seraient interdits ; des mesures qui seraient réévaluées toutes les quatre semaines. 

Aide à l’emploi 

Il est déjà interdit pour différents foyers de se fréquenter dans certaines zones, tandis que dans toute l’Angleterre, les rassemblements sont limités à six personnes et les pubs et restaurants ont pour obligation de fermer à 22 heures. 

Ce nouveau système est accueilli avec hostilité par les élus locaux du nord de l’Angleterre, qui jugent les mesures de soutien à l’emploi mises en place par l’exécutif insuffisantes, et craignent de voir leur équilibre financier mis en péril. 

Les principaux conseillers du Premier ministre ont tenté de convaincre ces élus du bien-fondé de la stratégie gouvernementale au cours du weekend, sans parvenir à désamorcer l’animosité.   

“Nous n’abandonnerons pas les habitants face à l’adversité, ni les entreprises face à la faillite”, a déclaré samedi le maire travailliste de Manchester, Andy Burnham, dont la ville veut contester en justice la fermeture des pubs et lieux de divertissement.  

Vendredi, le gouvernement avait annoncé de nouvelles mesures d’aide à l’emploi ciblant les entreprises forcées de rester fermées à cause des restrictions à l’activité pour lutter contre la pandémie. 

Ces entreprises recevront jusqu’à 3 000 livres (près de 3 310 euros) par mois et leurs employés seront indemnisés à hauteur des deux tiers de leur salaire habituel.  

Les députés débattront et voteront dans le cours de la semaine sur ces mesures. “C’est un moment critique, et il est absolument vital que chacun suive les directives claires que nous avons données pour aider à contenir le virus”, a déclaré un porte-parole du 10, Downing Street. 

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑