Publié le : 23/12/2020 - 21:51<..." /> Brexit : “phase finale” des négociations entre Londres et Bruxelles – New York Globe

Brexit : “phase finale” des négociations entre Londres et Bruxelles

Publié le : 23/12/2020 – 21:51Modifié le : 23/12/2020 – 22:07

Après dix mois de négociations laborieuses, l’Union européenne et le Royaume-Uni semblaient mercredi proches d’un accord sur leur future relation commerciale, qui leur permettrait d’éviter in extremis un “no deal” avant la rupture définitive le 31 décembre.

Publicité

“Nous sommes dans la phase finale”, a indiqué une source européenne, mercredi 23 décembre, dans les négociations post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Une deuxième source évoquait “de grandes chances” de conclure un accord dans la soirée, voire jeudi.

L’accès des pêcheurs européens aux eaux britanniques restait mercredi matin l’ultime point d’achoppement des discussions, par ailleurs quasiment bouclées, y compris sur les sujets jusque là problématiques, comme les mesures de protection contre toute concurrence déloyale.

Ni l’UE ni Londres n’ont confirmé officiellement l’imminence d’un accord. Une source gouvernementale britannique a prôné la prudence : “Les négociations se poursuivent”, a-t-elle dit. “Il y a eu des mouvements du côté britannique, mais le diable est dans les détails des textes et nous n’y sommes pas encore”, a tempéré une source diplomatique.  

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est sous pression sur plusieurs dossiers” selon notre correspondant à Londres, Hervé Amoric. 

“Le Premier ministre britannique Boris Johnson est sous pression sur plusieurs dossiers”

03:57

“Énormes concessions”

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le Premier ministre britannique devraient avoir un nouvel entretien téléphonique mercredi, a-t-on appris de sources européennes.

Une source française a déclaré quant à elle que les Britanniques avaient fait “d’énormes concessions” au cours des dernières 48 heures. On est “loin des trois ans et 80% de baisses de quotas proposées il y a encore une semaine “, a-t-elle ajouté.

Formellement, le Royaume-Uni a quitté l’UE le 31 janvier dernier mais est alors entré dans une période de transition durant laquelle il reste soumis aux règles européennes, et donc aux accords commerciaux négociés par la Commission européenne au nom des États membres de l’UE. Cette période transitoire court jusqu’au 31 décembre 23 H GMT.

A partir du 1er janvier, les échanges entre Londres et le bloc des Vingt-Sept seront régis par les règles de l’OMC (Organisation mondiale du commerce), et des quotas et droits de douane seront rétablis si aucun accord n’est conclu entre-temps.

Avec AFP et Reuters


About the Author



Back to Top ↑